• Techniques d'écriture
  • Comment ajouter de l’action dans une histoire pour enfants?

    Les scènes d’action provoquent des surprises, éveillent des questions, dévoilent les multiples facettes des personnages, attisent les émotions des lecteurs. En d’autres mots, elles rendent le récit plus captivant. Mais d’abord et avant tout, elles structurent l’intrigue en y ajoutant des rebondissements. Ce sont donc les scènes d’action qui décident des principales étapes de l’histoire et de la manière dont elles s’enchaînent pour créer un scénario fluide et cohérent. Un exemple?

  • Techniques d'écriture
  • Comment cultiver la magie dans une histoire pour enfants

    Comment créer de la magie dans un récit pour enfants

    Nous avons beau égrenner formules et sortilèges, il arrive parfois que nos potions tournent au vinaigre et que nos monstres ne sachent plus quoi faire de toutes leurs dents. C’est alors signe que la magie de notre récit a besoin d’un petit remontant. Voici donc quelques conseils qui j’espère vous seront utiles pour insuffler dynamisme et cohérence aux objets, aux créatures et aux pouvoirs magiques de votre histoire pour enfants:

  • Le conte merveilleux
  • Comment commencer un conte, en 7 exemples

    Comment commencer un conte

    Le début d’un conte est la promesse d’un voyage. C’est la partie qui séduit (ou non) le lecteur, en lui présentant un aperçu juste de l’histoire dans laquelle il s’apprête à plonger.

    Un premier pas vite franchi pour le lecteur mais pas toujours évident pour l’écrivain, qui doit concocter un tableau où le héros, sa quête et son univers cohabitent en toute harmonie. Tout cela, de manière attrayante. Et en quelques lignes.

    C’est pourquoi je vous propose de regarder d’un peu plus près quelques exemples de débuts de contes, qui ont allumé quantité d’étincelles dans les yeux de lecteurs de tous âges:

  • Contes et albums
  • Le conte de Noël de Robin-le-rouquin

    Le conte de Noël de Robin-le-rouquin

    Voici un très joli conte de… Noël, que je n’ai pas pu vous présenter à temps, mais la Saint-Valentin m’offre de nouveau l’occasion de le faire et j’en suis ravie. Car c’est d’abord et avant tout un conte sur l’amitié, un conte où les lutins sont des enfants, où l’atelier du père Noël est une école primaire et où les cadeaux tant attendus sont les petits miracles de tous les jours.