L’homme en carton

Ce matin, alors que la première neige de l’hiver se dépose un peu partout, elle fait renaître chez la plupart d’entre nous ce sentiment où compassion et culpabilité s’entrechoquent, à l’égard de ceux qui passeront les prochains mois dans la rue.

L’homme en carton nous offre un regard conciliant sur l’itinérance, avec l’histoire d’un enfant et d’un homme qui vivent sur la même rue, l’un dans une maison, l’autre juste à côté. L’enfant s’interroge sur cet homme enfoui sous des couches de papier journal. Il a un peu peur, il a honte, il a mal surtout, puisque la faiblesse de l’homme le fait sentir si petit. Il voudrait bien fuir, mais l’homme est toujours là. Leurs quotidiens se confondent, et forcément leurs vies aussi.

À l’aide de ses parents, l’enfant décide alors de franchir les quelques pas qui les séparent. Deux mains se tendent, l’homme se relève et l’enfant grandit.

Cet album est une réussite en partant, ne serait-ce que parce qu’il ouvre un dialogue sur une réalité qui appartient à tout le monde. Une réalité qui s’infuse délicatement dans les illustrations par des effets de collage aux textures presque palpables : des tissus, des pétales, une mie de pain, du papier journal aux replis chargés d’histoires. Une réalité qui est dépeinte avec des mots simples et intenses mais dont les sonorités harmonieuses sont porteuses d’espoir. C’est un album qui aurait pu être triste, voire moralisateur, mais je n’y trouve qu’une invitation à aller vers l’autre. Avec un gros soleil au-dessus.

 

J’ai vu de grands yeux clairs.
Les mêmes que ceux de mon père.
J’ai vu les rides autour des yeux,
comme un soleil lumineux.
Je me suis rappelé mon grand-père,
et une histoire s’est tissée entre les deux.

J’ai vu ses cheveux gris,
pleins de poussière et de chagrins,
et j’ai souri pour dire : « Ça ne fait rien ».

 

Album – 32 pages
Écrit par Roxane Marie Galliez
Illustré par Sandrine Lhomme
Spécialité : Jeunesse
Éditeur: Auzou
Année de parution : 2010
ISBN : 9782733813935

2 Commentaires

  1. Merci chère Silvia pour cette très belle critique ! 🙂 <3

    1. silvia dit : Répondre

      Oh? Un petit saut de l’auteure! 🙂 Merci pour ce regard lumineux, qui aide à aborder ce sujet difficile avec un enfant.

Laisser un commentaire